Quand le partage des examens d’imagerie médicale entre hôpitaux devient une réalité

Publié le 17/05/2019

Les sociétés Xperthis et Osimis viennent de signer un accord qui permettra aux hôpitaux utilisateurs d’une solution DPI (Dossier Patient Informatisé) de Xperthis de partager les examens d’imagerie médicale. Un vrai pas en avant à quelques mois de la mise en place définitive des réseaux hospitaliers.

Le besoin d’interactions entre hôpitaux ne cesse de croître, certainement dans ce contexte de la prochaine mise en place des réseaux hospitaliers. Cependant, l’interopérabilité hospitalière au niveau des examens d’imagerie médicale est souvent limitée. Lorsqu’il s’agit pour le staff médical d’un hôpital de visualiser ou de disposer des examens qui se trouvent dans un autre hôpital, les alternatives sont peu efficaces et incomplètes. Ces problématiques sont causées par des contraintes techniques et par le fait que les PACS (Picture Archiving and Communication System) en place ne disposent pas de solutions de transfert et/ou de visualisation à distance compatibles.

Standards d’interopérabilité des Réseaux Santé

La décision politique d’organiser les hôpitaux en réseaux hospitaliers fait considérablement augmenter le besoin d’interopérabilité. En ce qui concerne les PACS, les Réseaux Santé Wallon et Bruxellois ont défini des standards pour permettre une meilleure interopérabilité. Il restait encore à ce que les acteurs du terrain s’entendent, c’est chose faite depuis aujourd’hui. D’un côté, la start-up Osimis a développé des implémentations de ces standards d’interopérabilité dans sa plateforme Lify, de l’autre, les solutions DPI de Xperthis disposent de connecteurs avec cette même plateforme Lify pour permettre aux hôpitaux de se servir de ces fonctionnalités.

Osimis s’offre un canal privilégié au marché privilégié

Start-up liégeoise créée en 2015 sous l’aile protectrice du CHU de Liège, Osimis est construite autour du logiciel open source Orthanc, développé par Sébastien Jodogne, et qui a notamment remporté le prix de la Free Software Foundation au MIT à Boston. Orthanc a été téléchargé plus de 220.000 fois dans 192 pays depuis sa mise à disposition en 2012. Depuis la mi-2017, Osimis développe une plateforme Lify, qui permet l’utilisation sécurisée d’Orthanc. « Notre plateforme Lify a déjà été installée dans 22 institutions. Aujourd’hui notre volonté est d’aller encore plus loin dans notre expansion. Xperthis étant l’acteur incontournable du DPI en Belgique francophone, ce partenariat nous offre un accès privilégié à des milliers de praticiens », nous explique Frédéric Lambrechts, CEO d’Osimis. Et d’ajouter : « la mise en réseaux des hôpitaux est bien sûr un momentum important pour notre développement. Les réseaux incitent la collaboration entre institutions de soins et, dans le domaine l’imagerie médicale, nous facilitons cette collaboration ».

Xperthis poursuit sa stratégie d’écosystème

Pour Xperthis, la filiale healthcare du groupe NRB, cette annonce est une conséquence  logique d’un choix stratégique fort porté par son CEO, Melchior Wathelet. « Notre ambition est d’enrichir nos plateformes de solutions très spécifiques, développées par des spécialistes en la matière, toujours dans le souci d’une amélioration du trajet patient » nous dit-il. « Ce que nous recherchons c’est d’offrir aux 60.000 utilisateurs quotidiens d’une solution Xperthis la meilleure expérience possible. C’est pourquoi nous sommes à la recherche des outils performants que nous pouvons intégrer à nos plateformes. Nous voulons nous affirmer en tant qu’écosystème de l’IT de toute institution hospitalière et ainsi les accompagner dans la réalisation de leurs nombreux défis ».